Les obsèques de Cécile Rol-Tanguy auront lieu le 12 mai

Cécile Rol-Tanguy a commencé à travaillé pour le Syndicat CGT des métaux ; c’est là qu’elle a rencontré celui qui deviendra son mari ; c’est avec la CGT qu’elle est entrée dans la Résistance. Elle a eu trois enfants Françoise, décédée en 1940, Hélène et Jean, à qui s’adresse le message ci-dessous.

Frédéric Sanchez, Secrétaire Général de la Fédération CGT de la métallurgie a adressé ce message à sa famille

Je m’incline devant celle qui nous a tant appris, tant transmis et qui restera à tout jamais au Panthéon de l’histoire de France.

Ta maman, votre maman, Cécile nous quitte un 8 mai 2020, le jour du 75ème anniversaire de la capitulation de l’Allemagne nazie.

Elle nous quitte dans une période d’incertitude et d’inquiétude qui traverse et frappe le monde dans toutes ses composantes.

Comment pouvoir oublier son intervention lors d’un conseil national de la Fédération, où elle avait su conjuguer le passé, le présent et l’avenir avec l’optimisme et la détermination qui la caractérisaient.

Elle laisse un vide énorme derrière elle, il nous faut plus que jamais poursuivre le combat, son combat.

Celui de l’émancipation, de la liberté de pensée et des libertés individuelles et collectives.

La CGT, le Parti Communiste Français et la Fédération des métaux perdent une camarade, une amie et surtout une femme aux valeurs inestimables.

J’adresse à toi Jean et à l’ensemble de ta famille mes plus sincères et respectueuses condoléances.

Nous lui rendrons l’hommage qu’elle mérite, chez elle, au 94 dans sa maison, celle des métallurgistes.

Toutes mes amitiés

Frédéric Sanchez

 

Les obsèques de Cécile Rol Tanguy auront lieu MARDI 12 Mai 2020 à 15h00 à Monteaux (41). Dans l’intimité familiale afin de respecter les règles sanitaires.

Les fleurs pourront être livrées à la chambre funéraire avant 12h00
Pompes funèbres Bouvier Goury – 24 rue de Bejun – à Blois (41)

 

74961.HR
Cecile Rol Tanguy, le 9 avril 2005 photo Francine Bajande

Au Palais de l’Élysée, en 2013, alors que François Hollande venait de l’élever au grade de Grand officier de la légion d’honneur, Cécile Rol-Tanguy déclarait : « Cette distinction, monsieur le Président, je l’accepte au nom de toutes les femmes résistantes oubliées, celles dont on n’a jamais parlé, celles qui n’ont rien eu. »

Extrait de l’hommage rendu sur le site de l’Humanité (humanité.fr) le 8 mai 2020

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s