Les manifestations organisées ce 25 avril, Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation

Ce dimanche 25 avril, plusieurs membres de l’ANACR-Oise ont participé, quand c’était possible, aux manifestations organisées pour la Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation.

Hélène Boulanger, présidente de l’ANACR-Oise était au Mémorial de l’Internement et de la Déportation de Royallieu : devant une cinquantaine de participants réunis devant la stèle commémorative, le représentant de l’UNADIF- FNDIR a lu la déclaration de cette association, déclaration rédigée conjointement par la FNDIRP, la FMD et UNADIF-FNDIR. C’est ce texte qui a été lu ce dimanche dans toutes les communes de France.

Hélène Boulanger a participé au dépôt de gerbe aux côtés des représentants de FNDIRP.

Le maire de Compiègne a ensuite remis un drapeau à Aurélien Gnat, directeur du Mémorial : ce drapeau est donné par la Centurie des plus jeunes combattants volontaires de la Résistance ; cette Centurie à laquelle appartient Raymond Zerline, ancien président et président d’honneur de notre association.

Alain Blanchard était présent à Mouy.

Jacques Avril était présent à Montataire.

Gil Boulanger était présent à Fleurines

Jacky Louvet était présent à Saint-Just-en-Chaussée puis à Catillon. C’est lui qui a lu le message de la FNDIRP, la FMD et UNADIF-FNDIR.

Lucienne Jean était présente à Lamorlaye où l’ANACR-Oise participait avec l’ALMA et le Coin des poètes de Morlacca à la lecture de témoignages de déportés et de poèmes écrits dans les camps ou après leur libération par les déportés. Le maire a lu le message de la FNDIRP, la FMD et UNADIF-FNDIR et l’adjointe chargée de cette commémoration a participé aux lectures. La municipalité envisage d’installer une stèle à la mémoire des victimes de la déportation l’an prochain. Et une vingtaine de personnes ont assisté à cette cérémonie et pour certaines ont demandé à lire un texte.

Nous complèterons ces informations prochainement en ce qui concerne les comités de Crépy -en-Valois et de Noyon. Concernant la ville de Beauvais, nous savons seulement que Michel Le Drogo n’a pas pu avoir d’information sur la cérémonie qui s’y est sans doute tenue. Et n’a donc pas pu y participer comme il en avait le désir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s