Pour la réouverture du musée de la Résistance et de la Déportation de Romans-sur-Isère : on a besoin de vous !

Le 9 octobre se tenait, à Moras-en-Valloire, le congrès départemental de l’ANACR- Drôme (26) la lutte contre la disparition du musée de Romans-sur-Isère voulue par la municipalité a été bien sûr à l’ordre du jour. Voici la motion publiée par l’ANACR de la Drôme :

MOTION POUR LE MAINTIEN DU MUSÉE DE LA RÉSISTANCE EN DRÔME ET DE LA DÉPORTATION DE ROMANS-SUR-ISÈRE

D’anciens Résistants et Déportés ont créé, en 1974, un Musée de la Résistance en Drôme et de la Déportation, à Romans, qui a été rénové en 1994. Sa présentation rend bien compte de la montée du nazisme en Europe, de la guerre, de l’armistice de 1940, de la Résistance mais aussi de la vie pendant l’occupation, de la répression et de la Déportation.

Plus de 70 ans après le fin du conflit, les témoins disparaissant inéluctablement, il est nécessaire de perpétuer l’histoire de cette période. C’est l’objectif que s’étaient fixés les 22 fondateurs, membres de l’ANACR, de la FNDIRP et des Pionniers du Vercors..

Or la municipalité de Romans a fermé le Musée ainsi que son site internet. Pour le remplacer, elle propose un nébuleux musée itinérant composé d’expositions temporaires.

De nombreuses protestations se sont exprimées. Une pétition ayant rassemblé 25 000 signatures montre bien la large opposition à cette décision.

Même si ce Musée nécessite une rénovation s’appuyant sur les nouvelles techniques muséographiques, il doit demeurer dans l’Espace Visitation avec le Musée de la Chaussure et recevoir les milliers de visiteurs et les scolaires de la région.

Sa fermeture est un affront aux nombreuses victimes et aux Résistants et Déportés fondateurs du Musée.

Le congrès départemental de l’ANACR-Drôme, réuni le 9 octobre 20121 à Moras-en-Valloire, exige la réouverture du Musée de la Résistance en Drôme et de la Déportation et son maintien dans l’Espace Visitation.

Un dossier très complet a été joint à cette motion ; vous pouvez le télécharger en cliquant ICI : y sont évoqués la période de l’Occupation et de la Libération autour de Romans-sur-Isère, la création du musée en 1974 dans une salle du musée de la ville, en 1994 le musée de la Résistance s’étend à la Déportation, en 199 il bénéficie de plus de locaux dans la ville et en 2000 une convention est signée avec la municipalité (convention toujours active et non respectée par la décision de la municipalité), en 2004 création de leur site, en 2009 prise en charge du musée par la ville et création d’un Conseil scientifique chargé de contrôler et d’aider la municipalité dans cette prise en charge, et… en janvier 2021 l’annonce du projet de la municipalité, en avril 2021 création d’un « Comité de défense et de développement du Musée de le Résistance en Drôme et de la Déportation », en mai alors que des enfants de Résistants disparus rejoignent le Comité et que les musées de France, y compris le musée de la chaussure de Romans-sur-Isère sortent du confinement, le musée de la Résistance et de la Déportation de Romans-sur-Isère disparait complètement !

La lutte pour le retour du musée s’organise ; une pétition a recueilli 25000 signatures (internet et papier)

vous pouvez signer la pétition ICI !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s