Quand dessiner c’était résister !

Le Mémorial de Royallieu souhaite acquérir 5 œuvres qui constituent un patrimoine mémoriel majeur : des aquarelles réalisées par un artiste de l’Ecole de Paris, Jacques Gotko, interné à Compiègne en 1941-1942. Il fut ensuite déporté et assassiné à Auschwitz-Birkenau. A travers le regard de l’artiste, nous pouvons percevoir ce que voient tous les jours les internés du camp: les baraquements, les barbelés, les miradors, les gardiens (des soldats de la Wehrmacht), les camarades de détention…

Au-delà des qualités artistiques de ces dessins, ils ont une immense valeur historique, ils sont un témoignage à part entière. Mis en vente à Drouot le 4 décembre prochain (mise à prix de 2000-3000€ par dessins), le Mémorial ne pourra pas les acquérir sans votre aide!

Ne laissons pas partir ces trésors ! Participez à leur sauvegarde, afin qu’ils soient conservés et valorisés dans le lieux qui les a vu naître et où ont souffert tant d’individus.

Pour qu’on n’oublie pas les internés-déportés du camp de Compiègne-Royallieu, le Mémorial a besoin de nous et l’ANACR-OISE a décidé de s’associer à ce projet.

La vente aux enchères de ces dessins exceptionnels réalisés au camp en 1941-1942 aura lieu le 4 décembre, et sans votre aide ils ne pourront pas être exposés et valorisés là où ils ont été créés : à Compiègne!

Comme nous, connectez-vous sur la plateforme de financement participatif, AVANT LE 4 DECEMBRE : https://fr.ulule.com/gotko-compiegne/

 

Texte et photos repris de la page facebook du mémorial 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s