Du 28 août au 2 septembre 1944 : la Libération de l’Oise, il y a 75 ans !

 

 

 

La Libération de la France continentale a commencé le 6 juin 1944 avec le débarquement en Normandie. Suivi le 15 août par le débarquement en Provence.

Le débarquement en Normandie marque le début de la fin de la guerre. Une étape -la dernière- après bien des combats sur tous les fronts pendant de longues années :

  • le 22 juin 1941, l‘opération Barbarossa lance la guerre à l’est devait durer 4 mois…  la décisive bataille de Stalingrad (17 juillet 1942 – 2 février 1943) marque un tournant dans la seconde guerre mondiale.
  • le 8 novembre 1942,  l’opération Torch : le débarquement des alliés (américains et britanniques) au Maroc et en Algérie avec le soutien décisif de la Résistance intérieure. Ces pays, comme la Tunisie, étaient sous le contrôle de Vichy. L’opération Torch va conduire les Allemands à envahir la Tunisie et donc à la Bataille de Tunisie (17 novembre 1942 – 13 mai 1943). Les Forces Françaises libres fusionnent avec l’Armée d’Afrique pour former l’Armée Française de la Libération.
  • Le 10 juillet 1943 : débarquement en Sicile et début de la Campagne d’Italie.
  • Le 4 octobre 1943 : libération de la Corse par  une partie de l’Armée Française de la Libération et la Résistance corse.

Il faudra attendre encore plus d’un an pour voir le débarquement en Normandie !

La première ville libérée sera Bayeux, le 7 juin 1944 ! Caen qui est à un peu plus de 30km à l’est de Bayeux sera libéré près d’un mois plus tard, le 9 juillet 1944.

Pour l’Oise, la libération commence avec les Américains au sud-est le 28 août.  Le 30 août,  Beauvais est libérée par les Anglais.  Le 30 août aussi libération de Chaumont en Vexin, Méru, Cinqueux et Noailles par les Américains. Le même jour libération de Lamorlaye par une autre division américaine qui libèrera le 31 août Chantilly, Senlis, Creil, Nanteuil-le-Haudoin. Compiègne et Clermont seront libérés le 1er  septembre,  Noyon le 2 septembre : à cette date toute l’Oise est libérée.

La Résistance a joué ici comme sur tout le territoire un grand rôle pour retarder les mouvements de troupes allemandes dès le débarquement et dans les combats de libération de chaque ville et village. Les nazis ne s’y tromperont pas qui multiplient les rafles et les massacres dans cette période : rafle à Boulincourt (juin 1944), à Salency (juillet) et Anserville (juillet également), massacres à Troissereux (du 16 au 18 août, plus de 20 morts), à Andeville (23 août, 23 morts) et Cauvigny-Château Rouge (20 morts).

Nous commémorons cette année le 75ème anniversaire de tous ces évènements !

À Beauvais, l’exposition de l’ANACR « Nous sommes libérés » à base de photographies d’époque sur les trois jours de Libération de Beauvais sera présentée à partir du 30 août de 14h à 17h30, devant la Mairie, place Jeanne Hachette, en regard d’une exposition réalisée par des élèves  du Collège Beaumont (zup Argentine – Beauvais) sous la direction de leur professeur d’Histoire, puis, à partir de 17h30, elle sera réinstallée et exposée dans les locaux de la mairie pour plusieurs semaines.

Panneau présentation, Expo photos ANACR     1908-beauvais-liberation-prog

à gauche, un des panneaux de l’exposition de l’ANACR ; pour le télécharger :  Cliquer ICI

à droite, le programme de la commémoration de la Libération de Beauvais ; pour le télécharger : Cliquer ICI

À Senlis, dès le 25 août, une cérémonie s’est tenue au cimetière municipal à laquelle ont participé Christian Lucas et Jacqueline Leroy, tous deux anciens -très jeunes- Résistants et membres de l’ANACR-Oise.

Commémoration de la Libération de Senlis.Ici devant la stèle des déportés, dépôt de gerbes par Christian Lucas et Jacqueline Leroy, les deux survivants des 70 Résistans de Senlis (photo GU)
Commémoration de la Libération de Senlis. Ici devant la stèle des déportés, dépôt de gerbes par Christian Lucas et Jacqueline Leroy, les deux survivants des 70 Résistants de Senlis : ils étaient membres  du « GROUPE F.F.I-F.T.P. du secteur  N° 4 de l’OISE – (photo GU)

 

 

 

À Clermont le 1er septembre, comme nous l’avons déjà annoncé la Libération sera célébrée avec une pièce de théâtre consacrée à la Résistante Odette Sauvage :

affiche
Nous avons utilisé dans cet article un document publié par le CRDP de l’académie d’Amiens que vous pouvez lire en  Cliquant ICI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s