Emile Hérisson : l’hommage de Thierry Aury

Nous reproduisons ici le très beau message de Thierry Aury, secrétaire départemental du PCF dans l’Oise, qui salut en Emile Hérisson, le camarade (Emile était un vétéran du PCF) le syndicaliste et le Résistant ;

« Disparition de notre camarade Émile HÉRISSON, Président d’honneur de l’Amicale de l’Oise des Vétérans du Parti communiste français (que le Courrier Picard interviewait il y a 3 ans sur son engagement dans la Résistance).
Un dernier hommage lui sera rendu VENDREDI 11 OCTOBRE, à 11h45, au crématorium de Saint-Sauveur (735 Rue de la Roche, 60320 Saint-Sauveur), et son inhumation aura lieu à 16h30 au cimetière de La Croix Saint-Ouen (60610).
Jeune ouvrier tourneur, il est réfractaire au STO (Service du Travail Obligatoire), entre dans la clandestinité, s’engage dans le Front National de lutte pour l’indépendance de la France, échappe à plusieurs reprises à l’arrestation et devient membre des FFI (Forces Françaises de l’Intérieur), menant plusieurs opérations de sabotage contre l’occupant et titulaire à ce titre de la Carte de Combattant Volontaire de la Résistance.
A partir de 1955, il travaille à l’usine Renault-Billancourt où il restera jusqu’à sa retraite, exerçant d’importantes responsabilités au sein du Comité d’entreprise, en y développant notamment les activités sociales et en direction des enfants et des jeunes grâce à l’influence forte de la CGT (qu’il avait rejoint sous l’occupation et dont il restait adhérent comme retraité).
Il adhère aussi en 1957 au Parti communiste français et siège très vite et jusqu’à sa retraite au Comité de section de la très grosse section d’entreprise du PCF de cette « forteresse ouvrière ».
A sa retraite, il s’installe à La Croix Saint-Ouen, dans le Compiégnois, où il avait vécu son enfance et où son père avait été maire communiste à la Libération, et y devient le secrétaire de la cellule du PCF. Il prend aussi rapidement des responsabilités départementales au PCF OISE dont il devient le trésorier fédéral de 1985 à 1990.
Plus tard, il sera élu Président de l’Amicale des Vétérans du PCF, animant de multiples initiatives de débats et un important travail d’archivage, très soucieux de la transmission de la mémoire et de l’histoire.
C’est d’ailleurs aussi dans cet esprit qu’il est l’un des principaux animateurs de l’ANACR (Association des Anciens Combattants de la Résistance), durant de nombreuses années, en témoignant auprès de la Jeunesse des valeurs et combats de la Résistance et en s’impliquant dans un long travail de recensement de tous les résistants tués, fusillés, déportés.
Nous conserverons de lui le souvenir d’un homme aux convictions fortes, intègre et rigoureux, profondément humain, d’un militant fidèle à ses idéaux de jeunesse jusqu’à son dernier souffle et qui resta très engagé jusqu’à ces derniers mois où la maladie l’avait affaibli.
A son épouse Guillemette, à ses enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants, nous adressons toute notre amitié et notre sympathie dans ce moment douloureux.
Plusieurs articles, publications, photos et vidéos évoquent Emile Hérisson sur le site du PCF OISE en cliquant sur le lien :
Voici un article du Courrier Picard cité aussi par Thierry Aury. Il permet de se rendre compte de la détermination d’Emile Hérisson, de son engagement dans la Résistance et … de son souci constant de s’effacer pour mettre en avant la Résistance dans son ensemble. Pourtant c’est la somme des actions de milliers de Résistants comme lui, qui a fait la Résistance.20160324-cp-compiegne-emile_herisson

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s