Le dernier train parti de Compiègne, le 17 août 1944

Chaque année un hommage solennel est rendu à ces 1250 déportés partis le 17 août 1944 alors que la Libération était toute proche : Bayeux est libérée depuis le 7 juin et Compiègne le sera le 31 août, 10 jours après leur arrivée à Buchenwald !. Beaucoup d’officiels mais surtout beaucoup de proches des déportés présents font de cette cérémonie du souvenir un moment très particulier avec l’évocation du terrible voyage qui dura quatre jours, les chants et surtout la concentration qui était sur tous les visages.

Le drapeau des déportés rappelle le triangle rouge qu’ils devaient porter

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s